Fabricants

Nouveaux produits

Les derniers articles

15 / 11
0

https://www.conseil-fleur-de-bach.com/blog/22-les-fleurs-de-bach-pour-les-problemes-de-concentration-et-hyperactivite

06 / 11
11

https://www.conseil-fleur-de-bach.com/blog/21-comment-reconstituer-sa-flore-intestinale

18 / 10
32

https://www.conseil-fleur-de-bach.com/blog/20-thyroidite-hashimoto-des-solutions-naturelles-pour-la-reguler

SANTE ET BIEN-ETRE

Comment reconstituer sa flore intestinale

06/11/19
Comment reconstituer sa flore intestinale

Peut-être que si l'on connaissait l'importance du rôle joué par la flore intestinale dans le maintien de notre bonne santé, on en prendrait bien plus soin. Appelée aussi, microbiote intestinal, celle-ci abrite des milliards de micro-organismes au niveau des intestins. Ces derniers contribuent entre autre à préserver notre immunité et à protéger notre organisme en communiquant directement avec le cerveau.

Un déséquilibre de la flore intestinale peut avoir des conséquences importantes pour notre santé.

Flore intestinale, qu'est ce que c'est ?

Définition :

La flore intestinale se compose de milliards et de milliards de micro-organismes qui veillent à nous garder en bonne santé. Ces bactéries non pathogènes contribuent entre autres au transit intestinal, au processus de digestion, à l'absorption des minéraux ainsi qu'au renforcement de nos défenses immunitaires. Pour vous donner une petite idée sur l'importance cruciale de la flore intestinale, sachez que 80% du système immunitaire se trouve dans l'intestin. Son efficacité dépend donc essentiellement du bon fonctionnement de la flore microbiote. Un déséquilibre peut entraîner des risques considérables pour notre santé : Bactéries, champignons et autres agents nocifs trouveront le terrain favorable pour proliférer et causer des infections. La bonne nouvelle c'est que le dérèglement n'est pas irréversible. Alimentation, hygiène de vie et probiotiques, plusieurs moyens permettent de rétablir l'ordre dans son microbiote.

Composition de la flore intestinale :

Jusqu'à un temps pas si ancien que ça, on pensait que la flore intestinale se composait uniquement de bactéries, d'ailleurs à l'époque on l'appelait flore bactérienne. Des études ont depuis démontré que celle-ci hébergeait toute sorte d'espèces, constituant de la sorte un écosystème à part entière. Parmi ces micro-organismes, on trouve des virus, des levures, des champignons, des protozoaires et bien évidemment des bactéries.

Rôle de la flore intestinale :

Rôle digestif :

  • Le microbiote joue un rôle majeur dans le bon fonctionnement du transit intestinal.
  • L'absence de flore causerait une dilatation du caecum, ce qui aurait des effets néfastes sur la motricité.
  • Booste le renouvellement cellulaire et l'index mitotique.
  • Assure la fermentation des substrats et des résidus alimentaires non digestibles

Rôle nutritionnel :

  • Produire des acides gras qui réduisent la synthèse hépatique du cholestérol.
  • Bonne absorption de la graisse par l'hydrolyse des lipides alimentaires.
  • Dégradation des protéines et des acides aminés
  • Assimilation des nutriments
  • Productions des neuromédiateurs identiques aux neuromédiateurs produits par le cerveau
  • Production des vitamines du groupe B et vitamine K
  • Des apports en vitamines

Risques du déséquilibre de la flore intestinale

Causes et facteurs de risque :

Le déséquilibre de la flore intestinale, communément appelé dysbiose, se manifeste de plusieurs façons :

  • un dérèglement de l'équilibre qui lie les agents pro-inflammatoires et anti-inflammatoire,
  • la présence élevée des entérobactéries 
  • L'absence totale ou quasi totale de certaines espèces de l’écosystème
  • Alimentation pauvre en fibres, vitamines et oligoelements
  • Alimentation riche en produits raffinés
  • Alcool, tabac
  • Stress
  • Changements hormonaux
  • Infections bactériennes
  • Prise de médicaments
  • Activité sportive excessive

Conséquences :

Plusieurs troubles peuvent subvenir suite à une dysbiose :

  • maladie de Crohn, recto-colite hémorragique et autres maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI),
  • diabète de type 2, obésité et autres troubles métaboliques
  • Une tumeur au niveau du colon qui peut causer un cancer colorectal,
  • des maladies neurologiques causées par le lien étroit qui existe entre la flore intestinale et le cerveau.
  • Maladie auto immune

Ce déséquilibre si il perdure fragilise le ciment qui unit les cellules intestinales, ce qui entraine le passage de fragments alimentaires et de bacteries dans le circuit sanguin. Les bons nutriments sont moins bien absorbés, un état d'inflammation chronique peut s'installer.

Comment restituer sa flore intestinale

Heureusement, la dysbiose n'est pas un trouble irrémédiable. Des mesures peuvent être prises pour ravitailler sa flore intestinale en bactéries et autres agents essentiels à son équilibre.

Diagnostiquer le déséquilibre

Quelques signes peuvent indiquer un déséquilibre de la flore intestinale :

  • des carences en vitamines,
  • des problèmes de transit,
  • prise ou perte de poids
  • Vous contractez souvent des infections et/ou avez plusieurs allergies,
  • problèmes de digestion,
  • vous êtes de nature stressée,
  • prise fréquente d'anti-inflammatoires,
  • vous avez suivi une antibiothérapie,
  • naissance sous césarienne,
  • vous n'avez pas été allaité,
  • alimentation hyper protéinée et une faible consommation de fruits et légumes

 

Rééquilibrage alimentaire

Une alimentation saine est le premier pas vers la restitution de la flore intestinale. Celle-ci assure la présence des bactéries bénéfiques et leur prolifération dans notre tube digestif.

  • Au moins 120g de légumes à chaque repas. Variez entre crudités et légumes cuits.
  • Intégrer les fruits à votre alimentation. Des baies rouges et du citron sont parfaits pour ceux qui limitent leur consommation de sucre. Si votre déséquilibre est dû à une dysbiose de fermentation (flatulences non odorantes et ballonnement), un seul fruit par jour est suffisant.
  • Les protéines animales doivent être une partie intégrante de votre alimentation. Mangez de la viande, des oeufs, du poisson durant un repas sur 2 maximum si vous êtes atteint d'une dysbiose de putréfaction (flatulences odorantes).
  • Dans le cas d'une dysbiose de fermentation, les féculents et le pain sont à bannir ou à consommer avec beaucoup de modération. Vous pouvez cependant intégrer le pain complet à votre diète.
  • Réduisez tant que vous pouvez le sucre de votre alimentation.

Des aliments probiotiques et prébiotiques

Les aliments probiotiques et prébiotiques sont complémentaires et travaillent en synergie pour préserver l'équilibre de la flore intestinale. C'est depuis les probiotiques que proviennent les bactéries bénéfiques, celles-ci, associées aux fibres présents dans les prébiotiques, instaure un environnement favorable au bon fonctionnement de la flore.

Quelques exemples d'aliments pro et prébiotique :

  • Les GOS (galacto-oligo-saccharides) composés des aliments fermentés et crus : légume fermenté (ex. : choucroute), jus de légumes, kombucha, yaourts, soupe miso...
  • Les FOS (oligo-fructo-saccharides) composés des aliments riches en fibres qui ne subissent pas de destruction durant la digestion : blé, chicorée, asperges, ail, oignons, bananes ...

La prise de probiotique aide à repeupler votre flore

Une cure de probiotiques constitue un réel coup de pouce dans la reconstitution de votre flore intestinale. Ces comprimés composés de micro-organismes vivants aideront votre corps à repeupler vos intestins. Les probiotiques sont disponibles en pharmacie et chaque boîte doit comporter pas moins de 3 milliards de bactéries. Les traitements doivent durer de 30 à 90 jours et sont à renouveler chaque année.

Des prébiotiques pour sauvegarder votre flore intestinale

Une cure de prébiotique vient compléter celle des probiotiques. En effet, elle favorise le développement des bactéries bénéfiques après que celles-ci aient été implantées par les probiotiques.

Disponibles en pharmacie sous forme de poudre, les prébiotiques sont à prendre pendant le repas afin d'éviter les ballonnements.

Une activité physique régulière

Sans pour autant être une hypothèse confirmée, l'activité sportive serait potentiellement un des moyens de reconstitution de la flore intestinale. Une étude réalisée en 2014 sur des joueurs de rugby a démontré que ces derniers possédaient un microbiote particulièrement diversifié.

Les antibiotiques c'est pas automatique !

Les antibiotiques ne font pas la différence entre les bonnes et les mauvaises bactéries. Ils sont investis d'une mission : détruire toutes les bactéries qu'ils croisent sur leurs chemins. Bien que l'état initial du microbiote soit restitué au bout de quelques mois, la prise répétée d'antibiotiques tend à perturber l'équilibre intestinal à long terme. Sans pour autant renoncer complètement aux antibiotiques, essayez plutôt de les prendre que quand ceux-ci sont indispensables .

Angélique, notre spécialiste en Fleurs de Bach et micro nutrition vous aide à trouver une solution avec vous. N’hésitez pas à consulter notre site internet pour trouver le produit adapté à vos besoins.