SANTE ET BIEN-ETRE

La sève de bouleau - Blog d'Angélique

09/04/21
La sève de bouleau - Blog d'Angélique

 Une potion magique drainante

La sève de bouleau est la cure de printemps de prédilection pour ceux qui souhaitent éliminer les toxines accumulées pendant l’hiver. Grâce à ses propriétés drainantes et diurétiques, elle favorise l’élimination des déchets organiques comme l’acide urique, qui, en trop grande quantité dans le sang.

Ses bienfaits dépuratifs sont également reconnus pour améliorer les problèmes de peau (acné, eczéma) souvent liés aux reins saturés de toxines. Grâce à ses vertus drainantes, elle stimule le fonctionnement des organes dits “émonctoires” dont la fonction est d’éliminer les déchets de l’organisme, soit le foie, les reins, le pancréas et la peau. Elle contribue aussi à l’atténuation progressive de la cellulite.(super nouvelle)

 

Une cure de minéraux

Riche en minéraux et en oligo-éléments, elle nous aide à recharger les batteries au sortir de l’hiver.

Le magnésium et le lithium rééquilibrent l’humeur. Le calcium et le phosphore renforcent les os et les dents.
Le silicium protège les articulations et préserve de l’ostéoporose. Le potassium, rééquilibre le rythme cardiaque et régule la circulation sanguine.
La vitamine C et le sélénium sont des antioxydants qui luttent naturellement contre le stress oxydatif et préservent les cellules du vieillissement prématuré.

Comment la consommer ?

Une cure de sève doit durer idéalement 3 semaines pour éliminer en profondeur les toxines accumulées. La sève fraîche doit être conservée à une température comprise entre 4 et 6°C pour retarder la fermentation qui lui donne un goût acide et alors difficilement ingérable. Pour cette raison, nous conseillons de consommer la sève fraîche dans les 3 semaines suivant l’achat à jeun le matin : 1 litre par semaine et par personne semble être un bon rythme.

Différence entre Sève et jus de bouleau

La sève de bouleau est un liquide blanc proche de l’eau. Elle est obtenue par extraction au niveau du tronc de l’arbre et est généralement récoltée en mars lors de la montée de la sève. Elle se consomme fraîche et naturelle. Elle n’est donc disponible qu’au printemps bien que quelques marques la pasteurisent désormais pour la consommer à d’autres moments de l’année. À noter, elle a un goût particulier qui ne ravit pas tous les palais.

Moins cher, le jus de bouleau est obtenu à partir des feuilles de l’arbre et est moins riche en minéraux que la sève. Il se présente sous forme de concentré à diluer dans l’eau et a un goût beaucoup plus terreux.